19 janvier 2004

Invitation à l’élaboration d'un contrat social

Bonjour à toutes et à tous

À la demande de mon ami Jean Ouimet, ancien chef du Parti Vert du Québec, je vous fais parvenir une invitation qui pourrait, je crois, en intéresser plusieurs. Même si vous ne pouvez venir participer à la rencontre à laquelle il vous convie, je vous invite vivement à passer visiter longuement son site au http://www.jeanouimet.com

N'hésitez pas non plus à faire suivre cette invitation à toute personne qui pourrait être intéressée.

Cette envoi est fait uniquement à une liste séparée d'abonné-e-s résidant au Québec. Si vous ne désirez plus recevoir de tels envois à l'avenir, SVP me le signaler au globalvisionary@earthrainbownetwork.com

Bonne lecture!

Jean Hudon
Coordonnateur du Réseau Arc-en-ciel de la Terre

P.S. Comme vous pouvez le constater, je ne dispose plus du temps nécessaire pour préparer et diffuser des compilations françaises, car l'essentiel de mon temps est consacré aux compilations anglaises. Pour les recevoir, il suffit de vous abonner à la liste d'envoi anglaise en envoyant une courriel en blanc au earthrainbownetwork-subscribe@lists.riseup.net




Date: 19 Jan 2004
Sujet: Invitation à l’élaboration d'un contrat social
De: Jean Ouimet jean_ouimet@sympatico.ca>

Bonjour tout le monde,

En cette période de fin d'un monde de croissance illimitée, voici une invitation à construire un engagement collectif pour amorcer un virage ainsi que d'autres initiatives tentent également de le faire à différents niveaux. Au Québec, le réseau/mouvement D'abord Solidaires vous invite à faire une différence dans le cours de notre vie collective.

J’invite donc toutes les personnes, conscientes de la nécessité que la population devienne souveraine sur ses choix de société, à un rassemblement avec D'abord Solidaires, samedi le 31 janvier prochain à l'UQAM au pavillon Hubert Aquin. À défaut de pourvoir y participer physiquement à Montréal, si vous ne pouvez vous y rendre, vous pourrez toute de même y participer virtuellement via Internet. Des groupes de discussions, disponibles sur le site de D'Abord Solidaires, vous permettront d'échanger avec les personnes à travers le Québec qui, comme vous, veulent participer à une telle démarche.

La contribution que je désire apporter aux débats de cette journée concerne l’élaboration d’un contrat social.

En effet, c’est à cette occasion que seront adoptées les priorités d'action du mouvement D'abord Solidaires. Parmi les propositions qui seront soumises et débattues, je présenterai celle visant la mise en branle d'un processus d'élaboration d'un contrat social. Cette proposition, si elle reçoit l’appui souhaité, permettra de mettre en branle ce processus et donnera ainsi à terme l’occasion aux communautés francophone, anglophone, allophone et autochtone de s’engager ensemble à relever des défis communs.

Le bilan passé et actuel du gouvernement québécois démontre bien que la population n'est pas souveraine et que, trop souvent, ce sont des intérêts privés qui dominent “nos” choix de société. Dans l’état actuel des choses, lorsqu'un parti politique est élu pour former le gouvernement, celui-ci peut se comporter en monarque et modifier, renier ou oublier ses engagements électoraux.

Étant donné la baisse du taux de participation lors des dernières élections québécoises, on peut sans doute conclure que la population compte de moins en moins sur sa classe politique pour défendre ses intérêts. Les lobbyistes et les intérêts privés pour le compte desquels ils agissent en coulisse font trop souvent la loi au Parlement.

Or si la population avait la possibilité d’adopter un contrat social à la suite d’un vaste débat populaire, le Gouvernement du Québec, peu importe l’orientation politique du parti au pouvoir, ne pourrait plus prendre de décisions sans considérer les “balises” stipulées dans ledit contrat social, puisque la population pourrait alors, le cas échéant, user de son « droit de veto » via un référendum d’initiative populaire semblable à ce que proposent les principaux partis politiques dans leurs programmes respectifs, et déterminer de façon démocratique si elle accepte ou non telle ou telle décision controversée du gouvernement en place, en prenant comme base de référence les énoncés des principes directeurs que proposerait notre contrat social collectif.

Cette proposition sera donc soumise au débat le 31 janvier ce qui permettra de vérifier l’intérêt des participant-e-s pour un tel projet. Si ma proposition reçoit l’aval de l’assemblée, la discussion se poursuivra alors au cours des prochains mois dans tout le Québec, et cela tant par la tenue d’assemblées en région que via Internet.

En somme vous êtes invité-es à vous exprimer souverainement sur l'engagement collectif que nous sommes prêts à prendre pour aller vers un avenir porteur d’espoir.

Pour en savoir plus sur cette proposition d’élaboration d'un contrat social, je vous invite à visiter mon site au http://www.jeanouimet.com

Vous y trouverez des textes, des présentations multimédias (avec narrations) et de courts extraits vidéos pertinents. Vous y trouverez également d'autres idées connexes à celle du contrat social.

Pour participer au rassemblement du mouvement D'abord Solidaires, à l'UQAM, samedi le 31 janvier prochain, à partir de 8h30 am, au pavillon Hubert Aquin, vous devez vous inscrire via le site de D'abord Solidaires, au http://www.dabordsolidaires.ca en téléchargeant le formulaire d’inscription disponible au http://www.dabordsolidaires.ca/pages/rassemblement.html

L’entrée est libre, mais une contribution volontaire de 20$ est suggérée, cette suggestion ne devant toutefois pas devenir un obstacle à votre participation.

Parlez-en à vos ami-e-s!

Au plaisir de vous y rencontrer,

Jean Ouimet

P.-S. Vous pouvez me contacter directement à jean_ouimet@sympatico.ca>




NOTE DE JEAN: Voici un complément d’information sur ce mouvement qui avait été formé en prévision des dernières élections provinciales. On peut trouver sur le site au http://www.dabordsolidaires.ca les noms de plus de mille personnes de tous les coins du Québec ayant formellement signifié leur appui à ce mouvement.

De : http://www.dabordsolidaires.ca/pages/collectif_initiateur.html

Le collectif initiateur D'abord solidaires est né à l'automne 2002. Il fût au départ constitué d'une quinzaine de militantes et militants inquiets de la monté des idées de droite au Québec. Sa raison d'être est l'éducation populaire en vue de promouvoir la recherche du bien commun. Le collectif est non-partisan mais il n'est pas neutre! D'abord solidaires s'est donné une mission, une déclaration de principes et des objectifs et invite les autres collectifs à s'en inspirer.

Mission et objectifs

D'abord solidaires est un collectif de militantes et de militants déterminé-e-s à lutter contre la montée et la pénétration des idées de droite dans la société québécoise. Le groupe entend apporter sa contribution au débat collectif à partir d'une préoccupation centrale: la construction d'une société fondée sur la recherche du bien commun.

Pour y arriver, il s'engage publiquement dans la sphère politique afin de susciter l'émergence d'un vaste mouvement d'éducation populaire non-partisan capable de stimuler des débats et des prises de position sur les grands enjeux de société présentement soumis aux assauts de la droite. Animé par un profond désir de justice, de liberté et d'égalité, « D'abord solidaires » rassemble les personnes prêtes à s'engager dans ce travail contribuant ainsi à construire une société démocratique, pluraliste et solidaire.

Les objectifs:

- Faire de l'éducation politique sur les enjeux soulevés par la montée des idées de droite au sein de l'opinion publique, idées véhiculées entre autres par des partis politiques, des médias, des associations diverses, etc ;

- Nous outiller collectivement afin que nous puissions exercer un choix éclairé lors des prochaines élections provinciales ;

- Obtenir un engagement de tous les partis politiques en faveur de l'adoption d'un scrutin proportionnel à l'intérieur de la première année de mandat du gouvernement élu ;

Susciter l'émergence de collectifs D'abord solidaires à travers le Québec ;

Effectuer un bilan global du travail du Collectif ;

Selon les résultats du bilan et l'évolution de la conjoncture politique, évaluer les options qui s'offrent au mouvement et prendre des décisions quant à son avenir.

---

Ne manquez pas de prendre toutes les informations nécessaires sur la Journée d'orientation qu'organise le réseau/mouvement D'abord solidaires samedi 31 janvier 2004 en vous rendant au http://www.dabordsolidaires.ca/pages/collectif_initiateur.html




NOTE DE JEAN : Le SITE http://www.dabordsolidaires.ca renferme de fort nombreux documents offrant une grande diversité d’informations de qualité et de points de vue stimulant la réflexion. En voici un exemple.

De : http://www.dabordsolidaires.ca/pages/tribune/remisedeparoles.html

REMISE DE « PAROLES » inscrites sur la bannière du Mouvement D’ABORD SOLIDAIRES lors de son rassemblement tenu à Montréal les 28-30 novembre 2003

À M. YVES SÉGUIN
Député d’Outremont et Ministre des finances du Québec

Lundi 1er décembre 2003 — Avec la collaboration du Projet Genèse

NON!

À la parole unique, muselée, servile.

Au mépris des femmes

Cessez de travailler contre nous

Aux pertes d’accès à la justice

À l’interdiction de se syndiquer, au libre choix de son syndicat

À l’exclusion

Au chèque en blanc. Vous n’avez pas le mandat d’aggraver la pauvreté

Au délestage vers les groupes populaires

Au recul dans le logement social

Au néolibéralisme

À la désolidarisation

À la «charesterie»

Aux chambardements irréfléchis

À la dictature des marchés

À la perte de nos droits sociaux

Aux reculs sociaux

Au démantèlement du filet social

Aux réingénieries de tout acabit

Au démantèlement de l’État en tant que protecteur du bien commun

Au mépris de la population

Au mépris

À la politique de terre brûlée de Charest

À votre entreprise de démolition collective

À la destruction de la solidarité

À l’oppression

À l’appauvrissement

Au vol du peuple pour donner aux plus fortunés

À la privatisation

Au travail précaire

À la dictature financière

Au génocide des pauvres du Québec

À la violence des politiques qui excluent et handicapent une grande partie de la
population

Aux hausses de tarifs en garderie

À la démocrature de Charest

À la sous-traitance et au «cheap-labor»

Aux augmentations d’Hydro

Aux inégalités sociales

À la privatisation dans la santé

À l’économisme triomphant

À l’injustice sociale

À la guerre sociale

M. Charest, vous trahissez notre histoire et le peuple québécois

À bas la pauvreté

Vous volez aux pauvres pour donner aux riches

Ne déchirez pas le tissus social, de grâce!

Le Québec est à construire, pas à démolir

T’as pas le mandat, t’as pas le droit!

Le monde n’est pas une marchandise

Si vous savez pas compter comme du monde au moins vous pouvez nous lire!

Cessons ces reculs

Bush/Charest: même combat!

«Nous gardons le cap» (Jean Charest ). Cette obstination rappelle G.W. Bush


OUI!

À l’espoir d’un changement

À la dignité

À la démocratie citoyenne

À une société solidaire

Au respect de nos droits

À l’humain

Pour des droits collectifs sociaux

Solidarité, égalité, justice pour tous.

De chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins

Il est temps de considérer ce que veut la population

Protégeons le bien commun

Vive la solidarité!

Santé, solidarité et pas la pauvreté

Équité et justice sociale: pensez-y bien!

Solidarité, tendresse, amour

Pour le respect de toutes les libertés fondamentales

La terre est à tous

Ensemble et sans pauvreté

Nous serons solidaires contre votre oppression

D’abord à d’Abord solidaires

De l’eau pour tous

Pour la diversité politique et pour une implication citoyenne pleine et entière à la
démocratie, il nous faut un nouveau mode de scrutin proportionnel POUR les
prochaines élections québécoises

Vive l’implication cutoyenne

Le financement des groupes populaires, pas touche!

La droite ne tuera pas notre voix, notre voie

Il faut s’unir contre la droite et le gouvernement Charest

Les finances du monde sont pour le monde

Les enfants du Québec ont besoin d’espoir

Le bien commun d’abord

Ne pas oublier les pauvres

Ne pas oublier les exclus

Ne pas oublier l’argent pour la loi d’élimination de la pauvreté

---

Vous trouverez de nombreux autres textes au http://www.dabordsolidaires.ca/pages/communication.html

Lire notamment le compte-rendu du Grand rassemblement des 28, 29 et 30 novembre dernier au
http://www.dabordsolidaires.ca/pages/tribune/grandrassemblement.html

En voici d’ailleurs le début:

Environ 250 personnes se sont réunies à l'Université de Montréal les 28, 29 et 30 novembre pour décider de l'avenir de D'abord solidaires, ce Collectif non partisan d'éducation populaire lancé en janvier 2003 à l'initiative de Françoise David et d'autres militantes, pour contrer la montée de la droite à la veille des élections québécoises du printemps 2003.

Elle ont décidé, à l'unanimité, que D'abord solidaires continuera d'exister et de se développer comme mouvement/réseau non partisan, en mettant l'accent cette fois sur la lutte contre les politiques conservatrices du gouvernement de Jean Charest. Lorraine Guay, militante féministe très engagée, a accepté d'être la porte-parole principale du Collectif.

CLIP



On peut s'abonner directement à la liste d'envoi franaise en envoyant simplement un courriel en blanc au reseauarcencieldelaterre-subscribe@lists.riseup.net partir de l'adresse de courriel que vous dsirez abonner.



RETOUR LA PAGE D'ACCUEIL DE CE SITE