PUISSE LA PAIX RƒGNER SUR TERRE


Le 8 novembre 2005

Renaissances


Bonjour à tous et à toutes

J'aimerais partager avec vous un texte d'une profonde beauté écrit par Marie Soleil, une amie de longue date. Elle l'a rédigé à la demande de Marjolaine Caron qui l'a inclus dans le livre qu'elle vient de publier, Ma vie après ta mort, disponible en librairie depuis le 5 novembre et distribué par Diffusion Raffin.*

J'ai été tellement touché par la lecture de ce texte fort inspirant de Marie Soleil que je lui ai immédiatement demandé la permission de le diffuser, ce qu'elle a aussitôt accepté en mentionnant notamment ceci : « C'est mon plus grand souhait, qu'il touche l'âme et le coeur de ceux qui le liront et apporte l'espoir que l'on peut se transformer et devenir plus conscient dans notre quotidien. »

Si vous êtes également touché-e par ce texte, n'hésitez pas à le faire suivre à d'autres ;-)

Jean Hudon
Coordonnateur du Réseau Arc-en-ciel de la Terre
http://www.EarthRainbowNetwork.com
et du Groupe focalisateur
http://www.aei.ca/~cep/GroupeFocal.htm

* Pour les gens qui aimeraient en savoir plus sur ce livre, je vous signale que Marjolaine Caron participera à l'émission de Claire Lamarche, Faut voir clair, à TVA (au Québec), ce mercredi le 9 novembre à 9hrs PM. Plus de détails sont également disponibles au http://marjolainecaron.com/ et au http://archives.tva.ca/clairelamarche/emissions/129.shtml

P.S. Si vous n'avez pas eu l'occasion d'en prendre connaissance, je recommande aussi à votre attention mon précédent envoi portant sur la parution en octobre d'un livre que j'ai traduit « Nirvana - Lumière nouvelle sur la vie dans l'au-delà » disponible au http://www.earthrainbownetwork.com/Archives2005/Nirvana.htm

NOTE: Le Réseau Arc-en-ciel de la Terre, fondé en 1997, est composé de plus de 3,000 correspondants anglophones d'une cinquantaine de pays partageant de l'information, des idées et leurs commentaires sur une foule de sujets ainsi que des articles et points de vue divers compilés par le coordonnateur du réseau et diffusé en général une fois par semaine. Par ailleurs, plus de 600 personnes sont également abonnées à une liste d’envoi francophones et reçoivent à l'occasion des envois spéciaux. Pour s’abonner à chacune de ces listes d’envoi automatisées, il suffit d’envoyer un courriel en blanc au mailto:earthrainbownetwork-subscribe@lists.riseup.net>earthrainbownetwork-subscribe@lists.riseup.net pour la liste anglaise et au
mailto:reseauarcencieldelaterre-subscribe@lists.riseup.net>reseauarcencieldelaterre-subscribe@lists.riseup.net pour la liste française.

D’autre part, le Groupe focalisateur de méditations mondiales fut créé en avril 2000 afin de proposer des Focus de méditation bi-mensuels dont le but est de focaliser l'attention et les énergies de guérison d'un nombre croissant de méditants de par le monde vers des situations et crises en urgent besoin de résolution pacifique et d'aide spirituelle. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le http://www.aei.ca/~cep/GroupeFocal.htm

--------------

Ce document est archivé au http://www.earthrainbownetwork.com/Archives2005/Renaissance.htm




« Comme tu joins tes deux mains pour prier,
Ton ciel et ta terre se joignent pour aimer. »


J’ai entendu ces paroles intérieurement lors d’un accompagnement et elles sont venues directement toucher la profondeur de mon âme.

C’était comme un rappel qu’il n’y a pas de réelle distance entre le ciel et la Terre. La seule distance celle façonnée par nos propres pensées.

Quand j’ai « ouvert vraiment les yeux », j’ai réalisé que le ciel était en moi, j’ai découvert les beautés innombrables de mon cœur et celles qui sont dans le cœur de chacun.

Je suis Canal intuitif depuis plus de 20 ans. Mon parcours m’a amenée à faire le grand ménage de ma vie. Comme un placard qu’on nettoie de fond en comble…

J’y ai mis de la lumière. Je me suis libérée de vieilles blessures du passé et j’ai remis de l’ordre en moi…

Pas à pas, répondant à l’appel incessant de mon cœur, je me suis mise à l’écoute de cette petite voix à l’intérieur qui me guidait vers les bonnes personnes, les bons endroits, « pour m’éclairer » au bon moment.

J’ai profondément choisi de me transformer et de me retrouver. Cela prend du courage pour entreprendre une démarche intérieure, mais j’avais au fond de moi la certitude propulsante qu’elle serait créatrice d’un réel changement de vie !

Progressivement, j’ai appris à lâcher prise, à faire confiance. Plus je me suis dégagée de mon passé, plus j’ai retrouvé la clarté. En me confiant à plus Grand, je me suis ranimée, découvrant ma foi en moi et en la vie. Dieu étant de plus en plus Maître d’œuvre sur ma route.

Mon canal de lumière s’est ouvert au fur et à mesure de ma purification. Je ne compte plus les bénédictions, les synchronicités et les grâces que j’ai reçues et toutes celles dont j’ai été témoin.

Ce que je vais vous partager me donne l’occasion de rendre grâce à la vie et à la bonté cosmique. Mon plus grand souhait est qu’il dépose de l’espoir, de l’amour et de l’éveil dans le cœur de tous ceux qui liront ce qui suit…


La Renaissance

Quand une douce lueur vient nous rejoindre jusqu’au fond de l’abîme…

Quand on ne sait plus, et qu’une main se tend pour nous aider à voir plus clair, à nous remettre debout…

Quand notre cœur s’est givré par les blessures de notre vie et qu’un mot, un geste, un regard rempli de vérité, nous redonnent notre dignité et nous fait sentir que nous sommes vraiment aimés…

Quand rassurés, nous pouvons lâcher prise et oser à nouveau l’espérance…

Quand nous risquons nous aventurer sur le chemin de la guérison et soulever le voile de l’inconscience, la lumière du soleil entre en nous et vient nous rejoindre exactement là où nous en avons besoin.

Se peut-il que là où j’ai été blessé, se trouve un trésor caché… une clé pour ouvrir en moi l’écho de ma conscience, un rappel à qui je suis ?

Se peut-il que lorsque je m’égare, m’éloigne de moi, la vie me rappelle encore une fois ?

Nous avons tous de grands rendez-vous. Sur le chemin, ils sont parfois marqués par des pierres, des épines ou des gouffres pour mieux nous rappeler qui nous sommes et pourquoi nous y sommes.

Je suis guide de Renaissance depuis plus de 20 ans. J’anime des ateliers de croissance ainsi qu’une formation de conscience d’Accompagnement en Fin de Vie. Au fil des ans, j’ai eu le grand privilège d’assister, comme une sage femme, le passage de milliers de personnes à renaître à elles-mêmes.


La Renaissance, un processus naturel de la vie

La nature nous enseigne. L’arbre qui perd ses feuilles à l’automne vit le détachement et la mort à une étape. L’hiver l’amène au dénuement. C’est comme si toutes ses forces étaient concentrées à l’intérieur… et puis voilà qu’arrive le printemps avec les chauds rayons de soleil. La vie renaît !

Nous sommes tous émerveillés par la force de la vie des premiers bourgeons.
La renaissance fait encore une fois son œuvre. Nous voyons apparaître les premières feuilles, les fleurs, et puis des fruits, prêts à être cueillis.

Dans toutes ces Renaissances accompagnées et celles que j’accompagne quotidiennement, je suis témoin de la richesse inouïe de la vie en chacun.
Peu importe l’épreuve, la traversée… lorsque nous nous abandonnons à ce grand processus évolutif de la vie, nous rencontrons toujours un joyau déposé là, au cœur de la souffrance. Dans tous les deuils de la vie, il y a un peu plus de vie cachée à l’intérieur !

Que ce soit une perte d’emploi, une séparation ou un divorce; le processus du vieillissement, la maladie ou la perte d’un être cher, nous avons tous à vivre des deuils.

Ces grands détachements sont comme un courant qui nous ramène vers l’intérieur pour nous reposer sur la berge de notre cœur, là où notre Être nous attend patiemment, le gyrophare allumé pour éveiller notre conscience.

De l’espoir, il y en a ! L’humanité s’éveille de plus en plus ! Tout est mis en œuvre, particulièrement en ces temps-ci, pour ce grand Éveil de conscience. Nous ne pouvons plus circuler dans la vie, endormis par nos mécanismes inconscients, nous épuisant dans cette course aux faux bonheurs qui fanent l’âme et nous meurtrissent.

Chacun est rappelé à lui-même ! Chaque Un est appelé à rentrer « à la Maison », invité à retrouver ce grand potentiel divin qui l’habite !

Comme l’a si bien dit Marianne Williamson…

« Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur. Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite. C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus. Nous nous posons la question : ‘Qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux ?’ En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ? "

Vous êtes un enfant de Dieu. Vous restreindre, vivre petit ne rend pas service au monde. L’illumination n’est pas de vous rétrécir pour éviter d’insécuriser les autres.

Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous.
Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus : elle est en chacun de nous, et au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même. »


Dans les renaissances je travaille avec le Souffle, cet ami si précieux.

Le souffle… le creuset même de la vie. Nous arrivons sur la Terre dans un grand inspir et nous quittons sur un expir.

Lorsqu’un événement stressant ou blessant survient dans notre vie, qu’arrive-t-il ? Nous arrêtons de respirer ! Combien de personnes vivent « en apnée », se coupant ainsi de leur plein potentiel ?

Tout s’inscrit dans nos corps : les retenues, les blocages et les traumatismes figent notre structure. Le souffle s’est bloqué par les mots non exprimés, la gorge s’est nouée, les émotions se sont comprimées et le cœur s’est refermé.

La renaissance est un processus de grandes respirations conscientes qui permet de retourner à la source même des blocages pour déloger, déverrouiller ces fermetures dans nos corps.

Quand nous respirons ainsi, nous permettons au grand souffle de la Vie de circuler en nous à nouveau, telle une rivière d’énergie, sans barrage.

Alors il nous est accessible de retrouver notre potentiel inné ; de nous ouvrir davantage aux possibilités lumineuses et créatrices qui sont enfouies à l’intérieur de nous.

Je crois fermement que toutes les guérisons intérieures sont réalisables ! La conscience est un joyau qui nous a été donné pour nous connecter au divin et retrouver de plus en plus ce que nous sommes vraiment.

La renaissance permet de nous libérer, de nous reconnecter profondément à nous-mêmes, de retrouver un sens à notre vie.

Que de grandes expériences touchantes…

J’ai vu des mères et des pères défaits par la perte d’un enfant. En les accompagnant à compléter leur deuil après plus de 10 ans, 20 ans et même jusqu’à 30 ans, certains d’entre eux ont fait la découverte fracassante qu’ils avaient vécu pendant tout ce temps pour cet enfant et non pour eux-mêmes. Ils ont pu accepter de laisser partir cet enfant dans la lumière, le remerciant profondément et choisir de se réapproprier enfin leur vie !

J’ai vu des femmes qui ont osé plonger en elles pour se dégager de l’inceste, de ces gestes cachés qui les ont endolories et ternies jusqu’au plus profond de l’âme.
Ces femmes s’en sont libéré, ont pardonné aux abuseurs, aux violeurs et se sont réapproprié leur corps et leur sexualité. Ces femmes sont redevenues de vraies femmes. Elles ont pu reprendre contact avec leur réelle beauté et leur intuition.

J’ai vu des hommes assez courageux pour oser s’ouvrir et voir ce qui n’allait pas… ce malaise, ce mal être intérieur qui vous tiraille dans chacun de vos silences. Parfois ils ne pouvaient pas mettre de mots, tellement les émotions s’étaient figées. Loin d’eux-mêmes, ils semblaient froids, non concernés.

Derrière ce masque se cache souvent la blessure d’un père absent ou bien un père castrant, autoritaire… qui a refroidi la vie dans le corps. « C’est ça un homme, mon garçon ! »

En se libérant, j’ai vu ces hommes pleurer comme des enfants de s’être sentis mal aimés. Au fil de leur guérison, ils se sont permis de redevenir des êtres sensibles et ouverts et finalement d’accepter de se laisser toucher. Certains d’entre eux ont pu dire enfin à leurs proches : « Je t’aime, tu es précieux pour moi ! »

J’ai aussi été témoin d’enfants perturbés par la séparation de leurs parents, vivant dans le chantage émotif. D’autres, terrorisés intérieurement par la peur d’être eux-mêmes et de faire de la peine, par la peur de perdre l’amour pour toujours. Des enfants qui ressentent profondément l’égarement de leur parent. Ils crient par leurs comportements dérangeants, ils crient leur solitude pour que nous les remarquions, pour être entendus dans leur détresse. J’ai vu des étoiles revenir dans leurs yeux quand, rassurés d’amour inconditionnel, ils ont pu enfin s’exprimer librement…

J’ai vu des adolescents se chercher et ne pas se reconnaître dans ce monde d’illusion, de performance. Des ados déçus de la vie et en pleine révolte.
Je les ai reçus dans leur colère et leur frustration. Ils se sont mis à mieux respirer, à trouver l’inspiration de Vie, de leur vie !

« Pourquoi suis-je venu sur la terre, pourquoi suis-je donc ici ? » À un moment où l’autre, nous nous posons tous ces grandes questions laissées trop souvent sans réponse. J’ai aussi vu ces jeunes adultes après la tempête, se reconnecter à eux-mêmes et retrouver leur chemin. Alors avec toute l’espérance du monde, ils nous propulsent en plein visage leur fougue et leur foi en la vie tellement elle est forte et puissante. Quel enseignement de vie !

J’ai vu des personnes âgées renaître. Après avoir fait leur bilan de vie, certaines m’ont profondément touchée en choisissant de remercier chacun de leurs enfants pour ce qu’elles sont vraiment. Elles n’ont pas attendu au seuil de la mort pour laisser parler leur cœur. Elles se sont permis d’être pleinement vivantes dans une qualité de vie et de présence encore plus grande. J’ai vu ces personnes partager avec tant de générosité la récolte de leur vie et se mettre au service, chaque jour, pour améliorer le monde, jusqu’au bout…

J’ai vu des personnes en fin de vie se dire vraiment et ouvrir leur cœur comme un grand Livre sacré. En partageant leurs blessures, leurs déceptions, elles se sont avancées doucement vers le pardon se réconciliant avec elles-mêmes et avec les autres. Je les ai vues enlever la censure des derniers moments, chercher les mots pour dire ce qui ne se dit pas… poser la main, regarder profondément et laisser une larme au coin des yeux se glisser comme une perle de vérité.

Tout près de la mort, souvent les yeux s’ouvrent ... Et parfois le mourant offre une grâce au moment de quitter… encore faut-il être là, ne pas avoir peur, ouvrir son cœur pour recevoir… J’ai vu la mort devenir purificatrice, transformatrice pour le mourant, pour la famille et les proches.

Au moment du passage vers l’autre rive, nous pouvons parfois ressentir la grâce flotter comme un ruban de paix, déposé par le mourant lui-même comme une dernière étreinte, comme un dernier baiser.

J’ai aussi accompagné des enfants à naître. Il y a de ces âmes éveillées qui viennent nous ouvrir au-delà de nous-mêmes pour frayer leur chemin et garder leur conscience.

J’ai vu des mères, des pères se transformer profondément par la grossesse. Certains êtres donnent des messages clairs pour éveiller leurs parents. Que ce soit par des méditations, des rêves, des ateliers d’éveil, des renaissances ou autre… ils trouvent leur chemin pour communiquer. Ils peuvent révéler ce qu’ils sont, ce qu’ils viennent faire sur la Terre, ce qu’ils veulent pour leur naissance; ils peuvent dévoiler leur sexe quand cela est approprié, certains se nomment ayant déjà choisi leur prénom. Ils se choisissent déjà… ils créent les conditions d’une naissance plus lumineuse.

J’ai remarqué que ces parents peuvent être amenés à régler des blocages. L’arrivée de tels enfants bousculent. Leur vie en est totalement transformée. Ces parents renaissent en même temps que leurs enfants.

J’ai vu de grandes retrouvailles le jour de la naissance. Ce ne sont pas seulement des parents qui accueillent leur bébé, ce sont des âmes qui se reconnaissent. C’est une grâce du ciel d’être témoin de l’incarnation d’une âme consciente. Le regard de ces enfants vient d’ailleurs, il révèle une clarté, une maturité fascinante.

J’ai vu des mères, des pères, des femmes, des hommes, des bébés, des enfants, des adolescents … des êtres humains souvent blessés par la vie et choisissant l’éveil.

Je les ai vus recevoir des touchers de l’Être, je les ai vus sortir du cocon de la souffrance et, au cœur de cette métamorphose, déployer leurs ailes dans la vie.

Se guérir, se transformer, faire ressurgir le meilleur de nous est un défi merveilleux ! Des ressources insoupçonnées vers le bonheur sont ranimées, dès que l’on se reconnecte à nous-mêmes.

Chaque humain qui retrouve son axe et agit à partir de son cœur respire plus amplement la vie. Cela permet aussi à notre chère planète de mieux respirer.

Il y a de l’espoir dans le monde…

Je remercie profondément toutes ces belles transformations.

Dans certains moments de vie touchants, notre cœur d’humain rejoint un cœur beaucoup plus grand.

Je peux affirmer maintenant qu’il est grand le miracle de l’Amour !

Marie Soleil

---

Pour en savoir plus sur les ateliers offerts au centre Évolutia Croissance, dont notamment...

- Atelier Naître à Soi : pour guérir sa Naissance

- Atelier Vivre Pleinement: pour vivre une Renaissance

- Formation Accompagnement en Fin de Vie

...et pour tout autre renseignement sur les nombreux autres ateliers et formations qu'offre le Centre Évolutia, visiter le www.webevolutia.ca ou écrire au info@webevolutia.ca
ou bien téléphoner au (450) 534-2487

Pour contacter Marie Soleil : mariesoleilplante@sympatico.ca


Ė NOTER: Contrairement ˆ ce qu'aurait pu laisser croire cet envoi archivŽ ici, les ateliers Na”tre ˆ soi et Vivre Pleinement mentionnŽs ci-dessus ne sont pas animŽs par Marie Soleil. Elle anime cependant la formation Accompagnement en Fin de Vie et d'autres ateliers plus avancŽs qui permettent la reconnexon avec l'ętre intŽrieur et le dŽsengrammage cellulaire.



On peut s'abonner directement à la liste d'envoi franaise en envoyant simplement un courriel en blanc au reseauarcencieldelaterre-subscribe@lists.riseup.net ˆ partir de l'adresse de courriel que vous dŽsirez abonner.



RETOUR Ė LA PAGE D'ACCUEIL DE CE SITE